Coton bio et certifié Gots
Made in France
Expédition mondiale

Cape, masque et antennes : la panoplie du petit papillon

Télécharger le tuto

Télécharger le patron

Moi, petite, je rêvais d’être un papillon !
J’ai donc imaginé une cape pratique et ludique pour tous les papillons en herbe (que je rêve de porter en secret bien sûr !)

 

La cape convient aux enfants de 3 à 5 ans. Elle est unisexe
Elle se noue autour des épaules, comme des bretelles de sac à dos, et aux poignets, comme des bracelets. Ainsi, aucun risque d’étranglement.
Les liens sont ajustables. La cape s’adapte donc à toutes les corpulence et peut être portée en toutes saisons, y compris au dessus d’un anorak (je pense au carnaval de l’école).
Elle peut vite devenir l’incontournable fétiche de votre enfant.

Elle est lavable en machine

Dans les chutes de tissu, on peaufine la panoplie avec le masque et les antennes.
Je vous propose une grande taille pour le masque. Le patron est facile à retravailler pour l’adapter à la taille du visage de votre enfant.

C’est un ouvrage qui demande un peu de temps mais il est simple à coudre. Si vous êtes interropu.e par votre enfant par exemple, vous pouvez vous y replonger plus tard avec facilité.

Ce tutoriel a été conçu pour être réalisé avec les tissus Colimacon et cie. Il s’appuie sur les diverses caractéristiques du tissu pour vous faire gagner du temps.

Ce tutoriel va générer des chutes. Gardez-les précieusement ! Vous trouverez toute l’inspiration dont vous aurez besoin pour constituer des petites pièces sur le site Colimaçon, sur leurs réseaux sociaux ou plus simplement sur ce blog (tuto pêche à la ligne par exemple).

Principales difficultés

Pose de thermocollant
Création et pose d’un biais

Cindy a testé pour vous !

« Mon fils de 3 ans jetait un œil intrigué pendant que je cousais sa cape et maintenant il ne la quitte plus. Je n’avais jamais posé de thermocollant ni réalisé de biais avant. Avec les explications et les liens fournis vers les tutos youtube j’ai travaillé facilement. C’est un super projet pour les débutants en couture : confection easy pour un effet maximum. »

Fournitures

Pour réaliser les ailes de papillon, vous aurez besoin de :

  • Une machine à coudre

  • Une bonne paire de ciseaux

  • Une aiguille

  • Un fer à repasser – température max et sans vapeur

  • Une craie ou un stylo Frixion

  • Des épingles.

  • Une imprimante et du papier

Pour la cape

  • Une section de 2,50 m de votre écharpe de portage Colimacon et Cie ou un coupon déjà lavé de 2,50 m x 75 cm de tissus au mètre Colimacon et cie.

  • Du fil machine assorti

  • 50 cm de toile de coton à motifs – 140 cm large.

    Vous en avez certainement déjà dans vos placards. Les tissus Colimaçon, parce qu’ils sont unis et de bonne manufacture, se marient avec la plupart des matières, des couleurs et des motifs. Si vous optez pour des imprimés géométriques (pois etc…) 35 cm suffiront.

  • Pour les bretelles :1 m d’élastique à boutonnière. J’ai personnellement utilisé un élastique de 40 mm de large que j’ai acheté ici  . Je pense que c’est la bonne largeur pour enfiler au dessus des anoraks en hivers. Pour un déguisement d’été, un élastique à boutonnière 20 mm sera plus confortable.

  • 50 cm d’élastique à boutonnière 20 mm large pour les attaches poignets, idéalement à récupérer des vieux pantalons de vos enfants.

  • 4 boutons de 1,5 cm de diamètre

  • 50 cm de thermocollant double face (Vliesofix)

Pour le masque

  • Les chutes du tissu Colimacon et cie

  • Les chutes de la toile de coton

  • Les chutes du thermocollant double face

  • 20 cm de thermocollant rigide tissé

  • 50 cm d’élastique (plus il sera large, mieux il tiendra)

Pour les antennes

  • Les chutes du tissu Colimaçon et cie

  • Un serre-tête de 38,50 cm de long. Vous pouvez utiliser un serre-tête plus long. Dans ce cas il faut modifier le patron.

  • 2 fils chenille assortis

Avant de commencer

Laver votre écharpe de portage avant toute découpe. L’écharpe a tendance à se détendre au fur et à mesure des portages. Elle retrouve sa forme initiale une fois lavée. Découdre les ourlets si nécessaire.Plus généralement, laver les tissus puis les repasser (avec vapeur) avant de les travailler.

Imprimer le patron en 100 %. Une fois imprimé, le carré test doit mesurer 5 cm. On peut observer une différence de 1 ou 2 millimètres en fonction des imprimantes. Vous pouvez laisser en l’état sans conséquence pour votre ouvrage. Assembler les feuilles selon le schéma d’assemblage. Couper sur le trait continu bleu.

Je vous conseille de lire une première fois ce tuto en entier avant de commencer à travailler. Vous gagnerez du temps pour la suite.Si vous hésitez sur une étape, vous pouvez contacter Colimaçon et Cie avant de couper. Alexa vous guidera.

Glossaire

J’utilise parfois un vocabulaire technique, que j’identifie avec un *. je vous en donne les définitions ici.

Dégarnir : couper le tissu des marges de couture à 2-3 mm de la couture.

Cranter : faire des petites fentes sur le bord du tissu, pour donner plus de souplesse à une couture courbe.

Surpiqûre : couture de finition effectuée sur l’​endroit du tissu.

Sortir les coutures : Lorsque vous retournez une pièce sur l’endroit, les angles/coins ne se retournent pas proprement/entièrement. Il faut alors prendre un objet pointu (type aiguille à tricoter) et pousser le tissu jusqu’au bout.

Ouvrir les coutures : Plaquer la couture gauche sur le côté gauche, et la couture droite sur le côté droit. Permet d’assembler deux morceaux de tissu ensemble sans trop donner d’épaisseur.

Matelas : Superposition de plusieurs couches de tissus.

C'est parti ! On commence par la cape

Les éléments

Nous allons travailler une aile, puis l’autre en miroir. Nous les assemblerons à la fin.

 

Chaque aile a 2 faces :

  • une « face extérieure », celle que tout le monde va voir. Celle avec les patchs à motifs.
  • Une « face intérieure », contre le dos de l’enfant, qui reste unie

Les pièces à découper

Sur le patron, il faut toujours couper les pièces sur les lignes extérieures = lignes de coupes. Les lignes intérieurs sont les lignes de couture, et l’espace entre les 2 représente la valeur de couture.

  • 4 ailes (2 pour la face intérieure, 2 pour la face extérieure) dans le tissu Colimacon et cie

  • 14 patchs dans le coton à motif

  • 1 bande de biais ou de finition dans le coton à motif

  • 2 pièces de 50 cm dans l’élastique à boutonnière 40 mm

  • 2 pièces de 25 cm dans l’élastique à boutonnière 20 mm

Découpe et marquage des repères

Découpe des 4 ailes dans le tissu Colimaçon

  • Couper une bande de 2,50 m dans le sens de la longueur de votre écharpe. Plier en 4 parties égales assez grandes pour accueillir le patron des ailes (ne prévoyez pas trop grand, sinon vous n’aurez pas assez de chutes pour le masque et les antennes). Epinglez pour que l’ouvrage reste en place.

A noter : Le tissu Colimacon n’a pas d’envers et pas d’endroit, Vous pouvez donc, comme ici, superpositionner les couches de tissus et couper toutes les pièces d’un seul coup pour ensuite les travailler en miroir.

  • Découpe des 4 ailes – Epinglez votre patron « Ailes et doublure» sur le matelas* obtenu, la flèche du Droit fil parallèle aux ourlets et coupez les 4 ailes d’un coup.

ATTENTION : En fonction de votre paire de ciseaux nous n’arriverez peut être pas à couper 4 épaisseurs d’un coup. Dans ce cas faites 2 + 2.

  • Cranter* les repères A, B et C sur chaque aile.
    Vous êtes débutant.e en couture et ne savez pas ce que veut dire cranter et dégarnir ? Je vous ai déniché un super tuto Youtube, très dynamique, qui vous explique comment et pourquoi cranter et dégarnir une pièce.

 

  • Sur 2 ailes, reportez les emplacements des patchs au stylo Frixion ou à la craie.
    Pour ce faire, découper les patchs dans le patron et tracer les contours à la craie ou au stylo frixion.
    ATTENTION : les 2 ailes vont être en miroir : il y a 1 aile gauche et 1 aile droite.
  • Sur les 2 autres ailes, pointer les emplacements J et K
    ATTENTION : les 2 ailes vont être en miroir. Ces 2 ailes sont maintenant les « ailes intérieures ».
    Conseil : J et K représentent les emplacements des boutons. Vous pouvez les déplacer en fonction de la corpulence de votre enfant sans conséquence pour votre ouvrage.
  • Retirer le patron et poser les ailes loin d’une source de chaleur si vous avez utilisé un stylo Frixion (la chaleur ferait disparaître votre travail de report de côtes)

Découpe des patchs dans le coton à motifs

 

  • Couper chaque patch 2 fois (1 exemplaire par aile). Ici tout est permis ! J’ai décidé de ne pas suivre le droit-fil pour faire correspondre mes motifs aux formes des patchs.

ATTENTION : si votre tissu a un sens (endroit/envers, haut/bas), veiller à avoir un patch gauche et un patch droit à chaque fois.

Le conseil de Cindy pour débutant.e.s

 « Je suis débutante en couture et j’ai eu du mal à coudre la bande finition sur l’ouvrage ; je l’ai trouvée trop fine pour y coudre un biais. Du coup, le travail était trop minutieux pour mon niveau, même si au final j’ai réussi. Donc si vous êtes débutant.e comme moi, ajoutez 1 bon cm au côté X/Y (dans la hauteur). Le résultat sera peut être moins fin/joli mais vous gagnerez de précieuses minutes ! »

Découpe de la bande de biais dans le coton à motifs

Lorsque vous avez à couper une pièce symétrique en son milieu ( c’est à dire que la gauche et la droite se regardent en miroir), il suffit de plier le tissu en 2 et d’y épingler un demi patron tout contre le pli.
On coupe alors tout autour du patron (sauf au niveau du pli évidemment), puis on déplie pour obtenir la pièce complète.
C’est cette technique que je vous propose ici 

  • Plier le tissu en 2. Epingler le patron « bande de finition » en plaçant le côté Z à raz du pli.
  • Couper.

Pose des patchs

 

Je vous ai déniché ce tuto youtube qui vous explique comment thermocoller au Vliesofix – J’utilise la même méthode, mais à l’envers. A vous de voir ce qui vous convient le mieux

  • Epingler les 14 patchs sur le thermocollant double face : l’envers du tissu sur la face thermocollante (la plus rugueuse).
    A noter : Le thermocollant double face est un non tissé : pas de droit fil à suivre, vous pouvez placer vos éléments dans n’importe quel sens.
  • Couper autour des patchs et thermocoller (température du fer au max / SANS vapeur)

 

Un Conseil : Enlevez les épingles au fur et à mesure juste avant de passer le fer, sinon la colle du thermocollant risque de se déposer dessus.

Après le passage du fer, le tissu peu bouger, dans ce cas couper le thermocollant qui dépasse.

  • Enlever le papier protecteur du thermocollant
  • Epingler 7 patchs sur une « aile extérieure » et 7 patchs sur la seconde « aile extérieure », en miroir, sur les emplacements que vous avez défini par les croix.
  • Thermocoller.
  • Enlever les épingles, puis surpiquer les patchs à 1 mm du bord. Point d’arrêt aux extrémités, ou revenir dans les premiers points une fois le tour fait


Couture des ailes

  • Positionner endroit contre endroit une « aile extérieure » (qui contient les patchs) et une « aile intérieure » (restée unie), pour former l’aile finale.
    Epingler : partir du cran A, faire le tour de l’aile jusqu’au point C, tous les 10 cm.

 

  • Piquer à 1 cm du bord : partir du cran A, faire le tour de l’aile et terminer au cran C
    ATTENTION à ne pas coudre entre les crans A et C (chemin le plus court) car c’est par ici qu’on retournera ensuite la pièce.
  • Dégarnir* à 2-3 mm de la piqûre.
  • Retourner la pièce , sortir la couture (avec une aiguille à tricoter par exemple) et repasser
    Faire de même avec la seconde aile, en miroir

Assemblage des 2 ailes, pose du biais, des attaches et des boutons.

Les élastiques à boutonnières

  • Couper les élastiques à boutonnières : 2 pièces de 50 cm dans l’élastique à boutonnière 40 mm et 2 pièces de 25 cm dans l’élastique à boutonnière 20 mm.
    Surfiler les extrémités pour éviter qu’ils s’effilochent. (On peut aussi les brûler avec un briquet)
  • Sur les 2 ailes, face intérieure (la face contre le dos de votre enfant) : Epingler l’extrémité des 2 élastiques à boutonnières 40 mm sur les 2 crans A (un élastique par cran) et l’extrémité des 2 élastiques à boutonnière 20 mm sur les 2 crans B (un élastique par cran aussi) (attention : on ne rentre pas l’élastique entre les 2 couches de tissus)

Préparation et pose du biais

  • Prendre la bande de finition. Plier un grand côté à 1 cm du bord. Marquer le pli au fer.
    Faire de même avec les 2 petits côtés (côtés Y).

 

 

  • Epingler bord à bord, le grand côté non plié de la bande de finition sur les ailes – endroit contre endroit – du cran C d’un côté au cran C de l’autre.

 

 

  • Piquer à 1 cm – Point d’arrêt au début et à la fin. Retourner la bande de finition et repasser la couture.

 

 

  • Retourner l’ouvrage et rabattre la bande de finition « côté face » de telle sorte qu’elle cache la couture précédente.

 

 

  • Piquer toute la longueur de la bande à 1 cm. Points d’arrêt au début et à la fin.

Pose des boutons

  • Coudre les boutons sur les points J et K en ne prenant qu’une couche de tissu.

CONSEIL : ces emplacements sont une proposition. Je vous conseille de les déplacer en fonction de la largeur du dos et des bras de votre enfant sans conséquence pour votre ouvrage. D’ailleurs, avant de coudre les boutons, faites plusieurs tests placement avec une épingle à nourrisse

Pourquoi coudre les boutons au tout dernier moment ? ça prend du temps !
OUI ! mais il est nécessaire d’attendre la fin de l’ouvrage car il faut que la cape soit montée pour que vous puissiez ajuster l’emplacement exact des boutons si besoin.

Cette étape est cruciale pour le confort de votre enfant.

TADAM ! Vos ailes sont prêtes à voler

On continue avec le masque !

Les éléments

Comme pour la cape, Le masque est composé :

  • d’une « face extérieure », celle que tout le monde va voir avec les patchs à motifs
  • d’une « face intérieure », contre le visage de l’enfant.
    Les patchs sont thermocollés puis cousus sur le tissu Colimacon.

Les pièces à découper

  • 4 demi masques dans les chutes du tissu Colimaçon (2 pour la « face extérieure » et 2 pour la « face intérieure »)
  • 2 demi masques dans le thermocollant rigide
  • 4 patchs dans les chutes de la toile de coton à motifs.

Découpe, marquage des repères et entoilage

Cette étape est similaire à celle de la cape

  • Dans les chutes du tissu Colimaçon, vous pouvez couper dans le droit fil 4 demi masques
  • Dans les chutes de toile de coton à motifs, vous pouvez couper 2 fois chaque patch. Ici tout est permis ! J’ai décidé de ne pas suivre le droit-fil pour faire correspondre mes motifs aux formes des patchs.

 

ATTENTION :si votre tissu a un sens (endroit/envers, haut/bas), veiller à avoir un patch gauche et un patch droit à chaque fois.

  • Cranter les points F et G sur 1 demi Masque.
  • Reportez les emplacements des patchs sur 2 demi masques, avec une craie ou un style friction. Ces 2 demi masques constituent maintenant la face extérieure.
    Attention : comme pour la cape, nous travaillons les 2 pièces en miroir.
  • Thermocoller les 4 patchs avec les chutes de thermocollant double face et les positionner sur les cotes marquées à l’étape précédente, à l’instar de la cape.
  • Retourner sur l’envers une fois les patchs collés.
  • Couper 2 demi masques dans le thermocollant tissé rigide, sans les valeurs de couture, et thermocoller en laissant 1 cm de pourtour.

Poser un thermocollant tissé est simple à condition de respecter certaines règles, que vous trouverez dans ce tuto youtube très complet.

Couture et assemblage

  • Une fois le thermocollant rigide posé, retourner les pièces sur l’endroit et surpiquer les patchs à 1 mm de leur bord
  • Positionner endroit contre endroit les 2 demi « masques extérieurs » (qui contiennent les patchs) et coudre à 1 cm le coté X
  • . Faire de même avec les 2 demi masques intérieurs.
  • Ouvrir les coutures*.

Vous avez maintenant un « masque extérieur » avec les patchs et un « masque intérieur » uni.

Pose de l’élastique

  • Prendre le « masque extérieur » / côté « patchs ».
  • Cranter le point E à gauche et à droite
  • Epingler l’élastique : le début de l’élastique sur le cran E de droite et la fin de l’élastique sur le cran E de gauche.
  • Positionner endroit contre endroit le « masque extérieur » (qui contient les patchs) et le « masque intérieur » (resté uni). Veiller à ce que les coutures X se chevauchent – L’élastique est pris en sandwich entre les 2 masques.
  • Epingler le tour du masque, tous les 5 cm . Partir du cran F, faire tout le tour du masque et terminer au cran G.
  • Piquer les masques : commencer au cran F, faire le tour du masque et terminer au cran G, avec un point d’arrêt au début et à la fin.
    Attention à ne pas piquer entre les points F et G (chemin le plus court) parce que c’est pas là qu’on retournera ensuite la pièce.
  • Dégarnir* en coupant à 2-3 mm au bord de la couture (photo m8), sauf entre les crans F et G qu’on laisse en l’état.
  • Retourner sur l’endroit par l’ouverture laissée entre les 2 crans
  • Faire sortir les coutures* avec une aiguille à tricoter et repasser coutures sorties.
  • Fermer l’ouverture au point invisible

Voici un tuto youtube très bien fait qui vous explique comment réaliser une couture invisible.

Création des trous pour les yeux

  • Prendre le patron P8, couper l’intérieur des yeux et le positionner sur le masque, de sorte qu’il chevauche l’un puis l’autre des patchs.
  • Reporter la forme au stylo friction ou à la craie
  • Surpiquer la forme avec un point zig zag très serré et petit
  • Couper l’intérieur des yeux à l’aide de ciseaux en faisant attention à ne pas couper le point

TADAM ! Vous pouvez porter votre masque !

Et on fabrique des antennes pour terminer ...

  • Epingler le patron « serre tête » sur une chute du tissu Colimaçon. Couper et cranter les points H et I.
  • Plier dans le sens de la longueur, en vous servant des crans.
  • Piquer à 1 cm tout le tour sauf un petit côté
    ATTENTION à ne pas piquer ce petit côté, parce que c’est par là que vous retournerez ensuite votre pièce.
  • Dégarnir* les angles
  • Insérer le serre-tête dans le coulissage
  • Fermer au point invisible très serré en rentrant 1 cm de valeur de couture

Voici un tuto youtube très bien fait qui vous explique comment réaliser une couture invisible.

  • Enrouler les fils chenille sur le serre-tête en lui donnant la forme que vous voulez

TADAM ! Vos antennes sont prêtes !

Inscrivez-vous à l'alerte Je souhaite être tenu informé par email dès que ce produit est à nouveau disponible :